Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ART D'HEURES POéTIQUES Tous droits réservés Lunairium/créations

26 Sep

Atelier d'écriture n°3

Atelier d'écriture n°3

Saison 2013/2014

25 septembre

1er exercice

Bernard B du groupe des poètes nous a proposé d'écrire un poème à partir du tableau présenté ici, étaient exclus pendant l'écriture en live les articles : le, la, de, des et les noms communs : peinture, danse.

Voici le poème que la peinture m'a inspirée :

Elle passe

Au noir émancipé

Sans retenue, aucune,

Indifférente aux portes closes

Elle entre,

Sans se faire remarquer

Sans frapper,

Et ses ailes ont brassé l'air

Où la vie grouillait

Dans ces moindres recoins,

Je la mimais même

Mais elle ne m'ignorais pas;

Oh, sensation que tu es là

Toujours !

D'une fidélité sans bornes

Et qu'à mes tromperies inutiles

Tu n'en tires que des cadavres !

2ème exercice

Nous avons pioché un mot sur le thème de la danse, il fallait écrire à travers cette thématique, j'ai tiré le mot TANGO, Mado avait tiré le mot sang et je lui ai alors dis "J'aurais tant aimé avoir ton mot" "et moi le tien" me répond t-elle en souriant, quand j'y pense j'ai beaucoup écrit ce mot à mes débuts poétiques et il résonne toujours en moi, bien qu'il ne soit plus omniprésent dans l'écriture...

Ce que j'ai écrit :

Je sais qu'il est beau

Il a des mots qui ruissellent à ses pieds

Ses bras me renversent et me courbent

Et je goutte à la pluie de son front.

Je me suis remémoré le Tango qui est une danse sensuelle, avec des pas particuliers, des mouvements de tête, (je te regarde, je ne te regarde pas) de la fixité, de la rigidité mêlée à une souplesse qui est feinte...

3ème exercice

Il nous faut faire un poème en incluant une phrase du 1er poème et deux du second.

Voici ce cela donne :

Sans retenue aucune

Ses bras me renversent et me courbent

Et je goutte à la pluie de son front.

Et pour mon plaisir ici j'ajoute le mot FLAQUE.

Tristan Lunair

Commenter cet article

Al 28/09/2013 14:04

Des liens qui se tissent au fil de l'encre, voilà en effet une stimulante agora...

Tristan Lunair 27/09/2013 16:09

J'avoue j'ai besoin de temps pour écrire et de solitude mais il semble que j'y arrive mais pas si simple tout de même, l'écriture est bousculée et ça demande un effort de concentration, c'est déstabilisant, on est plus seul aussi puisque nous sommes regardés et écoutés, c'est déroutant mais j'aime ça car il y a des liens qui se tissent, un atelier d'écriture s'est stimulant...

danielle Chesneau 27/09/2013 15:53

c'est un exercice d'improvisation dans un temps imparti avec des règles imposées et sur place, pas évident, alors bravo !
La poésie est effectivement libre mais surtout elle se décline selon l'état d'esprit du moment et avec le temps nécessaire.

fanfanchatblanc.over-blog.com 27/09/2013 11:35

Exercice que je serai je pense incapable de faire..
Bravo en tout cas même si tu as employé le "la" à trois reprises.
Bisous bisous

Al 26/09/2013 23:17

Les règles enferment la poésie est libre...

Tristan Lunair 26/09/2013 20:07

Donc difficile pour le poète de respecter les règles le la a été employé 3 fois.

Archives

À propos

ART D'HEURES POéTIQUES Tous droits réservés Lunairium/créations