Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ART D'HEURES POéTIQUES Tous droits réservés Lunairium/créations

02 May

A te lier d'écriture n.28

Publié par Tristan Lunair

A te lier d'écriture n.28

atelier n.28 04/05/16

saison : 15/16

animation : JMDC

thème d'écriture :

"Quand on est enfant, tous les mots ont des majuscules, toutes les choses sont des êtres,

et de façon magique,

rien n'est oublié

puisque tout a lieu"

Dernières paroles de Perceval

Infime et moi

dans l’immense

j’apprenais l’alphabet

j’aimais

univers

sur une ardoise

écrit à la craie

et ce chiffon que j’avais

pour l’effacer

*****

un cœur

j’ai dessiné

sur une vitre embuée

toujours à un doigt de t’aimer

*****

je m’en balançais

certains soirs

sur une balançoire

*****

et l’on me cherchait partout

j’avais du sang sur les genoux

*****

je gagnais aux osselets

en m’éraflant la main

*****

je volais dans le ciel

de la marelle

*****

le monde

dans une bille translucide

roulait

jusqu’à tes pieds

une planète de verre

et ses jardins de fleurs brisées

*****

je me souviens

de ces petits riens

que tu montais en épingle

à qui la faute si j’ai des bleus

et pas de chien

quand je le veux

*****

le ciel est en vrac

dans ton sac

y débordent les nuages

un oiseau de malheur

s'est posé sur ton épaule

*****

tu vas je ne sais où

*****

moi

au bord d’une mare

je déambule

et j’en ai mare

de faire des bulles

*****

je soulève une pierre

et un mille-pattes

m’épate

poursuit son petit bonhomme de chemin

Tristan Lunair

©Lunairium/créations mai 2016

Tous droits réservés

Poème intégral

Photo : Claude V. Collection privée

Commenter cet article

Al 27/05/2016 13:54

L'oubli est une mémoire, troublant et émouvant superbement écrit ici...

Archives

À propos

ART D'HEURES POéTIQUES Tous droits réservés Lunairium/créations